La nouvelle Compagnie : offre low cost Affaires entre Paris et New York | Air Journal

19 Jun

La nouvelle Compagnie : offre low cost Affaires entre #Paris et #Newark New York | Air Journal.

 

Frantz Yvelin, déjà fondateur en 2006 de l’ex compagnie L’Avion, relance un projet de compagnie aérienne entre la France et les Etats-Unis. « La Compagnie », ainsi qu’elle a été baptisée, offre un service low cost, exclusivement classe Affaires, et reliera à partir du 11 juillet Roissy Charles de Gaulle à l’aéroport de Newark.

Il y a toujours un côté exaltant à la création d’une nouvelle compagnie aérienne, surtout quand elle est française. Lundi 16 juin, Frantz Yvelin, PDG de La Compagnie, et Charles Beigbeder, homme d’affaires et co-président du conseil de surveillance de la nouvelle compagnie, ont dévoilé, lors d’une conférence de presse à Paris, le service exclusivement classe Affaires, de La Compagnie. Entre les offres aujourd’hui existantes en classe Eco, Eco Premium, « vendu beaucoup plus cher que le billet de la classe Eco » ou classe Affaires, « dont les prix sont devenus tellement élevés que les compagnies aériennes ne savent plus quoi faire pour les justifier », il y avait un créneau à prendre « pour voyager mieux en payant beaucoup moins cher », a expliqué Frantz Yvelin, qui n’en est pas à son coup d’essai.

Inauguration le 11 juillet 2014

A partir du 11 juillet, la nouvelle « La Compagnie », inaugurera donc la liaison Paris-CDG 1-Newark en B757-200, remotorisés avec des réacteurs Rolls Royce RB211 et dotés de winglets, afin de limiter la consommation de carburant. Les 74 sièges uniquement Classe Affaires, seront proposées avec des tarifs propres à casser ceux du marché : de « 35 % à 65 % inférieurs à ceux de la concurrence » sur le segment Affaires, a assuré Frantz Yvelin. Selon la grille tarifaire décomposée en Best, Semi Flex ou Full Flex, le vol aller-retour est ainsi proposé à partir de 1 300 euros TTC (et jusqu’ à 4 000 euros). Une promotion est d’ailleurs lancée à cette occasion : 1776 € pour deux personnes, pour toute réservation effectuée avant le 15 août, pour des vols compris entre le 11 juillet 2014 et le 5 septembre 2014.

De quatre rotations par semaine le 11 juillet (mercredi, vendredi, samedi, dimanche), elle augmentera progressivement ses fréquences pour atteindre une desserte quotidienne en novembre (5 rotations par semaine en août, puis six en septembre et octobre), les vols décollant de CDG à 17h50 (arrivée à 20h30 à Newark), vol retour à 21h45 (arrivée à CDG) à 11h15).

Les services proposés

Les 74 sièges business, larges de 66 cm, espacés de 155cm, disposés par rangées de 4, seront « lie flat », c’est-à-dire s’inclinant à 180 ° mais non totalement horizontaux, prenant l’inverse de la tendance des grandes compagnies traditionnelles. Une étude de marché a en effet révélé que les clients étaient prêts à payer moins chers avec ce type de sièges, a expliqué le fondateur de la Compagnie.

Air journal Siege lie flat 320x240 La (nouvelle) Compagnie : offre low cost Affaires entre Paris et New York

Outre les ports USB, les écrans tactiles individuels de 12 pouces, ou plus précisément des tablettes Samsung Galaxy Pro, son offre de divertissement  comporte une programmation riche de 50 heures, actualisée tous les mois. Un accès Internet Wifi sera disponible à partir de l’automne,  les passagers disposant également d’accès au salon privs Icare à Paris CDG et celui utilisé par la compagnie israélienne El Al à Newark (accès payant pour les tarifs promotionnels, compris dans le prix du billet pour les autres), de trousses d’accueil (chaussettes, bouchons d’oreille, masque de nuit, produits cosmétiques et stylo)…

La Compagnie se réclame aussi « eco friendly », en s’engageant dans une démarche zéro papier, et proposera dès l’automne 2014 à ses passagers une sélection de media français et américain entièrement digitalisée. La politique bagages permet l’emport de 2 bagages de 32 kg par passager et la possibilité pour les sportifs de transporter gratuitement clubs de golf, skis, planches de surf… La restauration à bord sera proposée par le chef étoilé Christophe Langrée, avec une formule rapide et légère de « chic snaking » pour les vols retour (de nuit) entre New York et Paris.

La Compagnie proposera enfin aux passagers de réserver, dès l’achat du billet, une voiture avec chauffeur privé pour les acheminer vers et depuis l’aéroport de Paris- Charles de Gaule, avec un forfait fixe de 48 € pour les transferts entre l’aéroport et Paris et les villes de la première couronne.

Point d’équilibre d’ici quinze mois ?

La flotte se compose aujourd’hui d’un premier B57-200 qui vient tout juste de recevoir sa nouvelle livrée. Mais un second appareil de même type, est attendu « à l’automne 2014 », d’autres routes (Miami sera examinée) devant être lancées après approbation du conseil de surveillance, co-dirigé par l’homme d’affaires Charles Beigbeder et Michel Scheller, ancien Directeur Général de l’Aviation Civile. 13 pilotes sous contrat de travail de droit français et 20 PNC ont été recrutés.

Air journal La compagnie PNC 320x240 La (nouvelle) Compagnie : offre low cost Affaires entre Paris et New YorkAir journal la Compagnie 320x231 La (nouvelle) Compagnie : offre low cost Affaires entre Paris et New York

De nombreux partenaires, européens et surtout français (Charles Beigbeder, Michel Cicurel, l’ex-patron de la Compagnie financière Edmond de Rothschild…) se sont lancés dans cette nouvelle aventure, Dreamjet, la société fondatrice de la Compagnie ayant levé 30 millions d’euros de fond en sep mois pour mettre sur pied ce projet. « Nous allons atteindre rapidement un point d’équilibre d’ici douze à quinze mois », ont assuré Charles Beigbeder et Frantz Yvelin. Les concurrents sur cette route transatlantique, la deuxième plus empruntée au monde (avec 1,5 million de passagers annuels), derrière Londres-New York, ne semblent pas inquiéter s’inquiéter de l’arrivant. Dans une interview à La Tribune, Alexandre de Juniac, PDG d’Air France-KLM déclare : « Cette compagnie succède à une précédente qui a fini dans les bras de British Airways. Je ne suis pas sûr que ce modèle de tout classe affaires à prix discounté entre Paris et New York résiste très très longtemps. »

En 2006, Frantz Yvelin avait  créé la compagnie aérienne L’Avion, qui offrait là aussi, un service entre Paris et New York avec des B757-200. Elle sera revendue après 18 % d’exploitation avec une plus-value de « 50 % à British Airways », selon M. Yvelin. British Airways la fusionnera avec sa filiale OpenSkies, la marque commerciale L’Avion disparaissant officiellement en 2009.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: